1995 - Bosnie - Tuzla

Des mains d'enfant présentent une mine anti-personnel. Ces «sentinelles de la mort» sont

responsables de 30 % des blessures de guerre en Croatie. Ce pourcentage est doublé dans le nord de la Bosnie.

Page suivante

Retour au Bon de Commande